Mise en œuvre de la Convention d'objectifs et de moyens...

Lire la suite...

JOURNÉE MONDIALE DE LAVAGE DES MAINS AU SAVON :...

Lire la suite...

Prise de contact au ministère de la Santé et du Développement social :...

Lire la suite...

La convention d’objectifs et de moyens au cœur de la rencontre...

Lire la suite...

Bonne fête d'indépendance à tous les maliens...

Lire la suite...

Tableau de Reconnaissance décerné à la Directrice Générale Diéminatou SANGARE par les femmes de la Caisse Malienne...

Lire la suite...

Les 38 pensionnés de Kidal désormais payés par Orange Money...

Lire la suite...

Formation des Directeurs centraux, des chefs de service et des Conseillers Techniques ...

Lire la suite...

Trois nouveaux Inspecteurs de Sécurité Sociale revenant de formation, reçus par la Directrice Générale. ...

Lire la suite...

Les Directeurs de Kayes et de Mopti reçoivent les acteurs des organismes conventionnés à l’AMO. ...

Lire la suite...

La modernisation du système d'information de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) au menu des débats ...

Lire la suite...

Réunion CIPRES en vidéo conférence depuis Togo. ...

Lire la suite...

La Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) à 10 ans. ...

Lire la suite...

LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS SE POURSUIT A LA CMSS. ...

Lire la suite...

Clôture de séminaire de formation des chefs de divisions de la direction générale....

Lire la suite...

Réunion de cadrage du comité de pilotage du projet BAMIG....

Lire la suite...

Cartographie des risques de la CMSS fin de formation....

Lire la suite...

FORMATION SUR LA CARTOGRAPHIE DES RISQUES....

Lire la suite...

La 22ème session ordinaire du conseil d Administration de la CMSS...

Lire la suite...

21ème Session Ordinaire du Conseil d'administration de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale....

Lire la suite...

Mme DICKO Diéminatou Sangaré : Une Spécialiste des Organismes de Prévoyance Sociale, à la tête de la CAISSE...

Lire la suite...

Qu’entend-on par accident du travail et maladie professionnelle (AT/MP) ?

Les risques professionnels regroupent les accidents du travail et les maladies professionnelles.

 Qu’est-ce qu’un accident du travail ?

C’est un accident survenu à un agent public :

- Par le fait ou à l’occasion du service ;

- Pendant le trajet d’aller et de retour entre sa résidence ou le lieu où il prend ordinairement ses repas et le lieu où il travaille,  sauf si le parcours a été interrompu ou détourné par un autre motif dicté par l’intérêt personnel ;

- Au cours d’une mission autorisée.

Qu’est-ce qu’une maladie professionnelle ?

C’est toute maladie :

- désignée dans le tableau des maladies professionnelles ;

- lorsqu’il est établi que cette maladie est essentiellement  et  directement causée par le travail habituel et qu’elle entraine le décès ou une incapacité permanente de la victime.

Qui a droit à la réparation  des risques professionnels ?

Sont couverts par la loi sur les risques professionnels les fonctionnaires, les contractuels, les militaires et les parlementaires.

En cas d’accident du travail ou de maladie du travail ou de maladie professionnelle, à quoi la victime à droit ?

La victime a droit à :

- des soins médicaux ;

- au maintien du salaire ou du traitement durant la période d’absence en cas d’incapacité temporaire de travail ;

- à une rente d’incapacité  ou à une allocation d’incapacité en cas d’incapacité permanente de travail.

Et si la victime est décédée ?

  • le/les orphelins survivants ont droit à 50% et les orphelins mineurs à 10% à concurrence de 50%  de la rente d’incapacité que percevait ou aurait pu percevoir l’assuré au moment de son  décès. En cas de pluralité des veuve, les 50ù% sont divisés par leur nombre ;
  • En cas d’absence de conjoint et d’orphelins mineurs, les père et mères ont droit à 50% de la rente annuelle versé en une seule fois sous forme d’allocation.

Comment bénéficier de la prise en charge des risques professionnels ?

 Si c’est un accident du travail :

  • informer le supérieur hiérarchique immédiat dans les 24 heures qui suivent l’accident (doit être fait par la victime ou ses parents) ;
  • faire la déclaration dans un délai de 2 jours ouvrables sur un imprimé à retirer à la CMSS (doit être faite par le supérieur immédiat) ;
  • faire soi-même la déclaration dans un délai de 2 ans (en cas de défaillance du supérieur hiérarchique immédiat) :
  • faire constater l’accident par les services compétents (police, gendarme) ;
  • soumettre un dossier au comité de santé (la victime ou ses ayants droit).

Si c’est une maladie professionnelle :

  • informer le supérieur hiérarchique immédiat dans les 24 heures qui suivent la date de la première constatation médicale de la maladie ;
  • faire la déclaration dans un délai de 2 jours ouvrables sur un imprimé à retirer à la CMSS (doit être faite par le supérieur hiérarchique immédiat) ;
  • faire soi-même la déclaration dans un délai de 2 ans (en cas de défaillance du supérieur hiérarchique immédiat) ;
  • Soumettre un dossier au comité de santé (la victime ou ses ayants droit) ;

Quelle est la composition du dossier a soumettre au comite de sante ?

Le dossier est composé de :

- Une demande manuscrite non timbrée adressée à Madame la Directrice générale de la CMSS demandant à passer devant le comité, en précisant les attentes ;

- La déclaration de l’accident du travail ou de la maladie professionnelle jointe au procès-verbal de constat de police  ou de gendarmerie en cas d’accident de trajet ;

- Le certificat médical initial de l’accident du travail ou de la maladie professionnelle ;

- Les certificats médicaux de prolongation de repos  durant la durée de l’incapacité temporaire ;

- Le rapport médical, appuyé des pièces sur la base desquelles a été déterminée la date de consolidation de la blessure ou de guérison apparente de la maladie ou l’appréciation préliminaire de séquelles de l’accident ou de la maladie, en cas demande de fixation du taux d’incapacité ;

- Pour l’assuré militaire, un rapport circonstancié du commandant d’unité ;

- Pour l’assuré militaire, un extrait du registre des constatations des blessures, infirmités et maladies de l’Arme ;

- Un acte de naissance ;

- Un bulletin de salaire

Quelles dispositions prendre ?

  • Se munir toujours d’un ordre de mission en cas de déplacement en dehors du lieu de service ;
  • Prévenir toujours le supérieur hiérarchique immédiat pour les travaux en dehors des heures de travail ;
  • Se doter de meilleures conditions de travail.

 

Témoignage sur le paiement mobile des pensions moins de 50 000 F CFA

Quelle sont les démarches à accomplir pour préparer sa retraite
Qui a droit à une pension de retraite et comment elle est acquise ?
L'AMO est une des réformes les plus importantes du Mali depuis,
Les grandes étapes du processus de gestion d'AT/MP

Nos Partenaires

Nos Directions Régionales

Direction Regionale de GAO
Direction Regionale de GAO
Direction Regionale de Koulikoro
Direction Regionale de Koulikoro
Direction Regionale de Tombouctou
Direction Regionale de Tombouctou
Direction Regionale Segou
Direction Regionale Segou
La 21è Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES) à l’hôtel Radisson Blu.
L’année 2014 a été positive pour la Caisse malienne de sécurité sociale (Cmss),
Dans la vision d’assurer la pérennisation du régime de la CANAM,
L' accident du travail est un accident survenant dans le cadre de l'exercice d'une profession